Chercheurs postdoctoraux


Adam Harris

Adam Harris a obtenu son Doctorat de l'Université de New York en Août 2015. Il se spécialise dans la politique ethnique et africaine. Dans sa thèse, il cherche à comprendre pourquoi certains électeurs (jusqu'à 52% des électeurs africains) ne soutiennent pas le parti de leur groupe ethnique. Pour répondre à cette question, il développe et mesure le concept de proximité ethnique qui se déplace au-delà de la convention académique de co-ethnicité afin de considérer plus pleinement le rôle complexe que joue l'ethnicité dans la formation des préférences politiques. La thèse soutient que le degré d’influence de l’appartenance ethnique sur les préférences politiques est déterminé par la position de l’individu dans son groupe ethnique ; position qui est elle-même déterminée par les attributs ethniques de cet individu (sa proximité ethnique). La thèse utilise des résultats uniques provenant d’enquêtes et de données expérimentales dans le but de tester l'effet de la proximité ethnique sur les préférences des électeurs en Afrique du Sud. Les résultats sont également reproduits dans les contextes américains et ougandais. En bref, sa thèse conclut que ceux qui sont plus distants vis à vis de leur propre groupe et plus en proximité d'un autre groupe sont plus susceptibles d'être des électeurs indécis et auront des préférences plus faibles pour le parti de leur groupe ethnique. Adam a également mené des recherches sur l'identifiabilité ethnique (publiées récemment dans le Journal of Conflict Resolution), les préjugés liés à l’éthnicité et l’immigration, les facteurs déterminants des protestations politiques, l’estimation idéologique idéale parmi les législateurs africains, et les effets de l'aide étrangère dans les pays bénéficiaires. Sa recherche a été soutenue par la Fondation Nationale de Sciences, l’Université de New York, et l'Université de Columbia.

Kristen Kao

Kristen a obtenu son doctorat en 2015 de l’Université de Californie, à Los Angeles (UCLA). Elle est actuellement chercheuse postdoctorale auprès du Programme sur la Gouvernance et le Développement Local (GLD) à l’Université de Göteborg. La thèse de Kristen porte sur les effets des institutions électorales sur le comportement électoral tribal, sur le clientélisme ethnique, ainsi que sur le régime autoritaire dans le Moyen-Orient, où elle a passé plus de deux ans en travaillant sur le terrain. Plus généralement, elle s’intéresse aussi à l’étude de l’autoritarisme électoral, du clientélisme, des politiques ethniques, à la méthodologie du sondage, aux field experiments, à la zone MENA, ainsi qu’à l’étude du comportement électoral. L’œuvre de Kristen a été financé par la National Science Foundation, le Social Science Research Council, la American Political Science Association, le National Security Education Program, le American Center of Oriental Research et le Project on the Middle East Political Science, parmi d’autres.

Site Internet: http://www.kristenkao.com

Ruth Carlitz

Ruth Carlitz est une des stagiaires postdoctoraux associés au Programme sur la Gouvernance et le Developpment Local (GLD) à l’Université de Göteborg. Elle a obtenu son doctorat en sciences politiques de l’Université de Californie, à Los Angeles, en Juin 2016. Sa recherche porte sur la réactivité du gouvernement de ‘haut en bas’ (ou la façon dont le gouvernement fournit des biens publics) et de ‘bas en haut’ (ou la façon dont les citoyens et les organisations non gouvernementales peuvent promouvoir plus de transparence et de responsabilité). La thèse de Ruth met l’accent sur la Tanzanie, où à peu près la moitié de la population reste toujours privée d’accès à de l’eau propre et potable, malgré l’investissement majeur dans ce secteur dans les dernières années. Afin de comprendre ce paradoxe, elle examine des données géocodées détaillées sur les dépenses liées à la construction d’une infrastructure pour l’approvisionnement en eau. Ces données sont contextualisées à travers des sondages de l’opinion publique, des interviews et des discussions de groupe. Ruth trouve que la stratégie de Tanzanie pour décentraliser l’approvisionnement en eau a largement échoué dans son but de faciliter l’accès à l’eau, à cause du favoritisme politique au niveau local ainsi qu’à cause d’une approche répondant à la demande et favorisant les communautés plus riches. En outre, Ruth a travaillé aux évaluations commandées par des organisations comme la Banque Mondiale, l’International Budget Partnership, et l’Institute d’Etudes de développement. Entre 2006 et 2008 elle a vécu en Tanzanie et travaillé avec l’organisation non gouvernementale locale, HakiElimu. Elle a également mené des recherches sur le terrain au Kenya, au Nigeria, en Afrique du Sud, et en Ouganda. Site internet: www.ruthcarlitz.com.